Thang Long Citadel Archaeological Site Museum, Hanoi

La couche fragile des vestiges archéologiques
La couche fragile des vestiges archéologiques
Le site archéologique dans le centre historique de Hanoi
Le site archéologique dans le centre historique de Hanoi
L'entrée du nouveau musée de site au sein du parc archéologique
L'entrée du nouveau musée de site au sein du parc archéologique
Un portique fin glissé sous les arbres centenaires marque l'entrée du site archéologique sur la place Ba Dinh
Un portique fin glissé sous les arbres centenaires marque l'entrée du site archéologique sur la place Ba Dinh

Hanoi Thang Long Citadel Archaeological Site Museum

En juin 2014, studioMilou Singapore a été
invité par la cellule de développement du site
archéologique de la Citadelle de Thang Long
dans le centre de Hanoi, à participer à un
concours d’architecture restreint. Le programme
du concours proposait la création d’un parc
archéologique et d’un musée de site destiné à
protéger et à mettre en valeur les restes du site
classé Patrimoine mondial de la Cité impériale.
La Citadelle, l’un des sites les plus prestigieux
du Vietnam, est construite au XIème siècle par
la dynastie Viêt des Ly sur les vestiges d’une
Citadelle chinoise remontant au VIIème siècle. Elle
est le lieu du pouvoir politique régional de manière
continue jusqu’au XVIIème siècle. Les édifices
de la Cité impériale et les vestiges de la zone
archéologique 18 Hoang Diêu, où se développe
le projet, présentent les vestiges d’une civilisation
unique, propre à la civilisation du Delta du Fleuve
Rouge, à l’intersection des influences venues de
Chine et de l'ancien royaume du Champa. Les
qualités exceptionnelles de ce site lui ont valu une
inscription sur la liste du patrimoine mondial de
l’Unesco en 2010.
Comme à Bougon ou à Dmanisi, le studioMilou
intègre le musée comme un lieu d’exception à
l’échelle du paysage et introduit les dispositifs
d’exposition le long d’une véritable promenade
au coeur des vestiges du parc archéologique. Ses
grands jardins ombragés au coeur du centre-ville
de Hanoï offrent aux visiteurs et aux habitants l’un
des plus beaux jardins de Hanoï et aux visiteurs
l’un des plus beaux musées archéologique du
monde.
Le projet, qui est l’un des deux projets retenus
dans la phase finale du concours, est dans la
lignée du travail développé par Jean-François
Milou depuis vingt ans sur les musées et les
musées de sites archéologiques (Le Musée de
Bougon en France et le projet de Dmanisi en
Géorgie, Book projet 1).

Le jardin intérieur du musée et son jeu de fontaines
Le jardin intérieur du musée et son jeu de fontaines
Les balcons archéologiques, proposent des vues spectaculaires sur les fouilles et les vestiges depuis le parc
Les balcons archéologiques, proposent des vues spectaculaires sur les fouilles et les vestiges depuis le parc
Coupe perspective sur le musée illustrant la légereté du batiment du musée sur le site archéologique
Coupe perspective sur le musée illustrant la légereté du batiment du musée sur le site archéologique

Un musée pour tous, un jardin d’ombre et de lumière

L’objectif du projet du studioMilou est de
glisser de façon discrète dans un magnifique
jardin de Hanoï un des plus beaux musées
archéologiques au monde. Ce musée sur site
archéologique devra être capable de s’intégrer
avec élégance dans le paysage du centre de
Hanoï, de protéger le site pour longtemps
et d’expliquer au détour de la promenade
l’importance des vestiges archéologiques de la
Citadelle de Thang Long.
Le projet propose de marquer l’emprise du site
archéologique par un jeu de fines colonnades
régulières. À travers cet écran délicat, on peut
apercevoir un jardin luxuriant, en filigrane. Dans
ces jardins paisibles ouverts à tous les habitants
de Hanoï, les visiteurs découvrent un paysage
archéologique noyé dans la végétation. La
lumière de Hanoï tombe doucement comme
une pluie sur ce site historique entre ciel et terre.

Le musée vient se glisser le long des fouilles de façon respecteuse et attentive
Le musée vient se glisser le long des fouilles de façon respecteuse et attentive
Perspective interieure du musée illustrant les espaces d'exposition de grande hauteur
Perspective interieure du musée illustrant les espaces d'exposition de grande hauteur

Entre recherches et interprétation du site

Le projet intègre également à travers le parc, des
espaces dédiés à la recherche archéologique,
(auditorium, salles de réunions, bureaux, …)
permettant aux archéologues de poursuivre leur
travail de terrain avec des accès directs au site et au
public. L’auditorium ouvert sur les fouilles constitue
un lieu idéal pour des conférences, des réunions
scientifiques mais aussi pour une programmation
régulière ouverte au grand public.

Architecte Mandataire
studioMilou singapore
Jean François Milou, principal architecte, concept architectural
Nguyen Thanh Trung, chef de projet
Jason Tan, assistant architecte
Camille Jacoulet, assistant architecte


Maîtrise d'ouvrage
Hanoi People’s Committee
Surface : 22,000 m²
Montant des travaux : 10,000,000 USD


Concours