Maison 33 Holland Park, Singapour

Quand un projet montre un paysage du doigt

Le projet de la maison 33 Holland Park a Singapour
est représentatif du travail récent du
studioMilou.
Ce travail de l’agence se caractérise par
travail par touches, par accents. Il devient
une manière de produire, comme sur un
métier a tisser, une complexe composition
harmonique en résonnance avec le paysage
qui l’entoure…

Une maison dans un jardin, un jardin dans la Maison

La protection imposée de la maison interdit de construire aucune construction accolée a la maison existante protégée. Les règlements d’urbanisme obligent donc  a développer un projet autour de la maison, a distance, sur les espaces  de terrain qui restent ici et là…

 Les obligations de recul par rapport aux limites séparatives et de distance par rapport a la maison conservée définissent très clairement les espaces constructibles possibles : l’emprise de la future construction devra savoir se développer sur  3 zones triangulaires connectées les unes aux autres par de fines bandes de terrain…

 Pour répondre a cette géométrie imposée par le site, nous avons développé l’idée architecturale d’un grand paravent épousant strictement les limites constructibles et enveloppant le jardin.  Dans le même temps, l’idée s’est mise en place que le jardin envahirait partout les espaces extérieurs et intérieurs définis par ce grand paravent… le jardin devient le cœur de la maison, la végétation s’insinue partout, le paysage  rentre dans les chambres, les salons et les salles de bains…

Dans ce processus de composition du projet, les murs de ce paravent deviennent progressivement des composites complexe d’écran, de végétation et de verre… la distinction entre intérieur et extérieur se dissout dans l’expérience d’une promenade ouverte dans un grand jardin.