Site de Dholavira, Inde

Le site de Dholavira
Le site de Dholavira
Esquisse d’une promenade archéologique
Esquisse d’une promenade archéologique
Matériels issus de fouille
Matériels issus de fouille

Programmation et assistance à l’Archaeological Survey Of India

Ce site archéologique fouillé depuis une dizaine d’année est le plus important site de la civilisation de l’Indus trouvé en Inde à ce jour. L’importance symbolique pour l’Inde de la découverte de ce site a amené les autorités indiennes à s’engager dans la réalisation des infrastructures routières permettant un désenclavement du site de Dholavira dans l’île de Khadir.

Dans le même temps, le gouvernement indien a souhaité qu’une petite structure muséographique puisse prendre en charge la gestion scientifique du site et l’accueil des visiteurs sur place. C’est dans ce contexte qu’il a été demandé à Jean François Milou de proposer un plan directeur d’aménagement du site, permettant l’accueil sur place des visiteurs, la visite du site et la présentation de la collection issue des fouilles.

Le travail fait par Jean François Milou a été un travail de définition des éléments du programme et un travail d’assistance à l’Archaeological Survey of India pour l’organisation d’un concours d’architecture et de paysage destiné aux architectes et aux paysagistes indiens et européens. Un travail concerté avec l’archéologue en charge du site,R. S. Bisht, a permis la formalisation d’un pré-programme scientifique des expositions.

Dans le même temps, plusieurs missions de reconnaissance sur place, en 2001 et 2002, ont permis l’identification des zones d’implantation de chacun des éléments de programme, et la définition sommaire d’un circuit de visite organisé le long des cours d’eau asséchés qui entourent le site.