Ecole Régionale des Beaux-Arts, Caen

Façade des paravents sur le future jardin
Façade des paravents sur le future jardin
La façade d’entrée de l’école sur le canal
La façade d’entrée de l’école sur le canal
Isonométrie de concours, 2005
Isonométrie de concours, 2005

Des cours et des jardins

« Une école c’est une cour ; une école des Beaux-Arts ce sont des cours…et des jardins… », aurait pu dire l’architecte Guadet à ses élèves architectes de l’école des Beaux-Arts à la fin du 19ème siècle. A Caen, la situation urbaine nous oblige à composer avec la future Salle des Musiques Actuelle.

Dans ce jeu de composition, nous nous sommes formés la conviction que l’Ecole régionale des Beaux-Arts ne peut être qu’un paysage, un fond végétal… C’est seulement de plus près, puis de l’intérieur ensuite, que ce paysage se révèle être une architecture complexe qui cadre et met en scène le contexte urbain alentour.

Le projet propose en façade sur l’esplanade un « paravent végétal » qui unifie toute la longueur de la façade et, en même temps, permet toute sorte de réglages dans l’intimité de la vie du bâtiment (cadrage, occultation, ouverture etc.).

Derrière ce grand paravent, quatre cours paysagées. Une de ces cours sera fermée sous une verrière et offrira l’espace pour le hall d’accueil et la cafétéria de toute l’école, les trois autres formeront des jardins à ciel ouvert. Autour de ces cours s’organisera la vie de la future Ecole des Beaux-Arts.

Le projet se compose comme la superposition de deux couches :
• une couche architecturale sobre et stable
• une couche paysagère plus mouvante qui semble envahir l’architecture et l’ancre dans le paysage de la Ville.

Les cours de l’école
Les cours de l’école
L’entrée de lécole depuis l’atrium
L’entrée de lécole depuis l’atrium
L’auditorium
L’auditorium

Place au ‘Jardin des Arts’

Le jardin paysager de l'esplanade des arts constitue le cœur du projet urbain futur de la presqu'ile. Dans ce jardin,une collaboration fructueuse se développe entre l'école des beaux arts, la salle de musiques et les pavillonstemporaires d'expositions. Musiques, performances et arts visuels investissent le jardin à l'occasion de festivalset de manifestations diverses. Un grand paravent de bois et d'acier ferme, à l'Est, la perspective de ce grand jardin.Derrière ce paravent envahi par la végétation, les ateliers orientés au nord se déploient dans la paix des courspaysagées. Le travail de la lumière, dans la verticalité de la fine bande d'assise du projet, est la clé de la composition.Tout est fait pour que, malgré la compacité du programme et l'exigüité du terrain, la lumière naturelle soit invitéepartout...Cette plaquette présente comment, à partir d'un programme complexe, d'une multitude de lieux, de techniques,de pratiques, les ateliers épars dans la Ville se sont réunis et le bâtiment s'est finalement construit dansun site complexe, mais émouvant. Elle présente également comment la vision de Jean-Jacques Passera d'une grandeEcole pluridisciplinaire à échelle européenne s'est matérialisée.
Aujourd'hui, à l'automne 2009, les choses sont en place pour que, forte de son jardin et de son animation,  la presqu'ile devienne un des lieux les plus stimulants de la Ville...N'oublions pas le jardin en route.....le succès de ce « jardin des arts » en  dépend.

Studio Milou Architecture
General project management
Jean François Milou, architect
Thomas Rouyrre, architect designer, project manager,
planning engineer
Morgane Guimbault, assistant architect
Katja Deirmendjian, assistant architect
Florence Soulier, Landscape  project manager

Technical contractors
Séchaud et Bossuyt, Bartnick (C&S  M&E engineers)
Architecture et Technique, Gérard Fleury (theatre consultant)
Peutz et associés, M Balanant (acoustics)

Contracting authority
Communauté d'agglomération « Caen la mer »
Séverine Papin, Building project manager
Christophe Desneux, Director
Pascale Leillard , Culture Director
Ecole Regionale des Beaux arts de Caen
Jean Jacques Passera, School Director

Area: 11,500 m2
Construction cost: 17,8M €, excluding tax
Completion date May 2009