Musée du Familistère Godin, Guise

Exposition et apparition disparition des personnag
Exposition et apparition disparition des personnag
Perspective sur façade d’entrée avec la lame bleue principale
Perspective sur façade d’entrée avec la lame bleue principale
Coupe sur verrière centrale
Coupe sur verrière centrale
Coupe longitudinale
Coupe longitudinale

Les lames bleus

De l'idée construite,il ne reste que la construction.Il faut donner de la visibilité à l'idée, aux plans et dessins, aux textes fondateurs du familistère. De grande lames bleus, comme des tirages ou " blue prints ", feront surgir des murs et des objets, plans coupes, détail d'exécution...Ces lames souvent seront assemblées par deux pour former un dièdre orthogonal, une sorte de repérage orthonormé en vraie grandeur. Par la superposition en vraie grandeur du dessin et de la construction ces dispositifs sont conçus pour exprimer au visiteur et " en un clin d'oeil " une idée complexe : L'idée que le familistère de Guise est un des premiers environnements projetés, dessinés,planifiés avant d'être réalisés.Toutes l'exposition montrera ensuite que cette volonté de projeter allait chez Godin de l'urbanisme (le familistère) jusqu'au détail de l'objet (le poêle)...Tout au long du parcours, ces lames ou dièdres bleus surgiront du fond chaud des murs (brique, patine ocre et sépias,..) pour rappeler l'univers géométrique abstrait du planificateur, de l'architecte, du dessinateur industriel....

Concours